Offre de stage: « Analyse des motivations et des pratiques des consommateurs se déclarant « sensibles au gluten » », M2 Sociologie, INRA, Montpellier

Proposition de Stage 2018, niveau Master 2
Analyse des motivations et des pratiques des consommateurs
se déclarant « sensibles au gluten »

Contexte du stage
La montée en puissance des préoccupations liées à la santé et au bien-être s’illustre, dans le secteur de
l’alimentation, par le nombre croissant de consommateurs se déclarant « sensibles au gluten ». Si très peu d’entre
eux sont cliniquement prouvés intolérants (<1% de la population selon l’Association française des intolérants au
gluten, 2016), les préoccupations liées à l’ingestion du gluten deviennent un phénomène de société, une
opportunité économique dont s’emparent de grands groupes industriels pour proposer des produits « sans
gluten ». Dans le Sud de la France, plusieurs agriculteurs-transformateurs, artisans et PME des filières blés
développent une alternative : des produits à base de variétés anciennes, fabriqués selon des technologies douces
et sans additifs, et qui permettraient, d’après les consommateurs eux-mêmes, de les ingérer sans troubles
physiologiques alors qu’ils se déclarent « sensibles au gluten ». L’objectif du projet « Gluten, mythe ou réalité ? »,
coordonné par le Biocivam de l’Aude et financé par la Fondation de France, est à la fois d’analyser différents
produits céréaliers transformés, pour vérifier et comprendre leurs intérêts et ou limites vis-à-vis du gluten, mais
aussi de mieux comprendre les motivations et les pratiques des consommateurs vis-à-vis du gluten. Le stage
s’inscrit dans le cadre de ce projet.

Objectif et contenu du stage
Le stage visera à analyser les motivations et les pratiques des consommateurs des produits céréaliers proposés par
les artisans et paysans céréaliers du sud de la France (principalement Aude, Hérault, Gard, Haute-Garonne, Ariège,
Hautes-Pyrénées), proposant a priori des produits intéressants vis-à-vis de leur composition en gluten. Il s’agira de
comprendre pourquoi et en quoi ces consommateurs se déclarent « sensibles au gluten », et pourquoi et en quoi
les produits alternatifs répondent à leurs préoccupations en matière de gluten. Le stage s’appuiera sur des
entretiens, des suivis de pratiques et sur l’organisation de focus groups. Il permettra ainsi de mettre en évidence
les différentes motivations à l’ingestion de ces produits et les pratiques de consommation/cuisine associées. Il
aidera à identifier un échantillon de personnes physiologiquement sensibles à l’ingestion de gluten, qui pourra
participer à un protocole de suivi médical dans le cadre d’un autre projet en cours de montage, visant à compléter
l’analyse réalisée dans le projet Fondation de France. Enfin, il donnera les moyens de mieux comprendre l’intérêt
perçu de leurs produits « alternatifs » et ainsi, d’améliorer leurs produits et/ou stratégie de communication.

Conditions du stage
Le stage, d’une durée de 6 mois (démarrage mars/avril 2018), sera co-encadré par Grégori Akermann, chargé de
recherche en sociologie à l’INRA UMR Innovation, Yuna Chiffoleau, chargée de recherche en sociologie à l’INRA
UMR Innovation, et Kristel Moinet, animatrice au Biocivam de l’Aude, en collaboration avec Dominique Desclaux,
ingénieur de recherche en génétique-agronomique à l’INRA UE Diascope.
Compétences recherchées : M2 en sociologie, anthropologie ou marketing de préférence ; capacité à faire des
entretiens, à analyser des discours, à animer des focus groups. Intérêt pour le secteur agricole, l’alimentation et les
innovations alternatives. Autonomie, travail en équipe, mobilité (zone grand sud à couvrir).
Accueil à l’INRA UMR Innovation Montpellier
Rémunération : gratification selon le barème INRA (ex. 555 euros/mois en 2017) ; frais de déplacement pris en
charge.

Contact : Grégori Akermann, gregori.akermann@inra.fr ; Yuna Chiffoleau, yuna.chiffoleau@inra.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *