Congrès 2004

 

Session 1 : Histoire et épistémologie de la sociologie économique.
Présidence de session : Philippe Steiner (U. Lille 1).

L’économie face à la sociologie.
Jérôme Gautié (CEE), “ Les développements récents de l’économie face à la sociologie : convergences ou nouvel impérialisme ? ”
Ismaël Moya (IEP Toulouse), Nicolas Ellison (U. Paris XI), “ Modernités économiques et normativité sociale. Perspectives comparatives sur le statut de l’économie dans les marges de la mondialisation ”.

L’apport de l’institutionnalisme à la sociologie économique.
Rouslan Koumakhov (FORUM), “ La théorie du pouvoir de H. Simon : une lecture conventionnaliste ”.
Ludovic Frobert (ENS-LSH Lyon) et Cyrille Ferraton (Centre A. et L. Walras), “ L’institutionnalisme de John K. Galbraith et Gunnar Myrdal et la sociologie économique. ”

L’encastrement social de l’économie.
Jean-Louis Laville (CNAM), “ Le débat théorique sur la définition de l’encastrement des activités économiques. ”
Sébastien Plociniczak (U. Paris 13), “ De la métaphore polanyienne originelle à sa conceptualisation contemporaine au sein de la sociologie économique structurale des marchés. ”

Session 2 : Sociologie de l’action et des acteurs économiques.
Présidence de session : Isabelle Berrebi-Hoffmann (CLAREE, CNRS) et Pierre-Paul Zalio (ENS-Cachan)

Stratégies de réseaux et internationalisation des acteurs
Hervé Sciardet, “ Éléments pour une sociologie économique de la criminalité d’affaire transnationale ”
Anne-Catherine Wagner (U. Paris 1) : “ Le processus d’internationalisation des acteurs économiques : les militants syndicaux et l’Europe. ”
Marie Raveyre (IRES), “ Pour une analyse des réseaux interorganisationels : réflexion autour des réseaux interentreprises. ”

Entrepreneuriat et gouvernance
Patrick Le Galès (CEVIPOF), “ Gouvernance des économies locales en France : à la recherche de la coordination perdue ”.
Sophie Dubuisson-Quellier (CSO), Alexandre Mallard (France Télécom Recherche et Développement), “ Travail relationnel et pratiques marchandes dans les Très Petites Entreprises. ”

Session 3 : Sociologie des institutions marchandes.
Présidence de session : Pierre François (CSO).

Echanges marchands / échanges non marchand.
Ronan Le Velly (U. de Nantes), “ Le commerce équitable : un échange marchand contre et dans le marché ”.
Michel Peraldi (LAMES, MMSH), “ L’autre informalité : La rente et le bazar. ”
Jérôme Blanc (Centre Auguste et Léon Walras), “ La relation d’échange. Quelques pistes pour (re)penser l’échange ”.

L’organisation des marchés.
Emmanuel Lazega (Université de Lille 1 et Clersé) et Lise Mounier (Lasmas), “ De la régulation conjointe des marchés : le cas du Tribunal de commerce de Paris ”
Michel Fok (CIRAD), “ Les facteurs d’efficacité des Systèmes de règlements privés comme institutions de régulation des transactions marchandes ”.
Marie-France Garcia-Parpet (INRA), “ Marchés internationaux, standards de production : le cas des vins ”.
Pascale Trompette (CRISTO), “ Sociologie de la concurrence marchande : technologies de rencontre et dispositifs de captation ”.

Session 4 : Sociologie économique du travail et des marchés du travail.
Présidence de session : François Vatin (U. Paris 10).

Sociologie économique des marchés du travail.
Yves Lochard, Pascal Ughetto (IRES), “ Les lettres de candidature :se représenter l’entreprise, motiver l’employeur ”.
Pierre-Emmanuel Sorignet (ENS, LSS), “ La pratique de la « chasse » ”

La rationalité économique de l’acteur au travail.
Jean-Pierre Hassoun (GTMS), “ Des émotions sur des marchés financiers.Distinction sociale, hédonisme violent et effets de sublimation. ”
Olivier Godechot, (LSS-ENS, Griot CNAM), “ L’appropriation du profit. Les rémunérations dans la finance ”.
Alexandra Bidet (U. Paris 4), “ L’ingénieur et le réseau. De quelques formes d’enquête économique. ”

Session 5 : “ Economicisation ” du monde
Présidence de session : Florent Champy (CSA) et Florence Weber (ENS).

Economicisation des politiques publiques et des institutions.
Daniel Benamouzig (CERMES), “ L’économicisation de la santé. Le cas du développement de l’économie de la santé en France (1950-1990) ”.
Luc Bonneville (UQAM), “ L’imposition de la prééminence de la raison économique sur la raison clinique comme fondement de la réorganisation des services de soins. ”
Sandrine Garcia (IRIS), “ L’institution du modèle du marché dans l’enseignement supérieur. ”.
Annie Lamanthe (LEST), “ Extension des marchés et rationalisation des activités productives. Le cas de la filière fruits et légumes ”.

Aux frontières du capitalisme.
Marcel Djama (CIRAD), “ Hybridation des sphères économiques et dynamiques rurales dans les Suds. Retour sur quelques trajectoires (Nouvelle-Calédonie, Somalie, Sénégal). ”
Béatrice Maurines (GLYSI), Nouvelles configurations économiques et hiérarchiques d’ »activités professionnelles » au Chili. ”
Sophie Chevalier (U. de Franche-Comté), “ D’une économie planifiée à une économie de marché : les sphères d’échanges dans les stratégies économiques des acteurs ”.
Marie Cartier (U. de Nantes), “ La socialisation économique des petits fonctionnaires : pistes de recherche à partir de l’exemple de familles de facteurs des Trente Glorieuses ”.