Congrès 2015

Retrouvez l’appel à communications ICI. 

Congrès AFS 2015 – RT 12

 

 

Lundi 29 juin, 10h30-12h00 : Session 1 « Marchandisation de la nature (1) »

Présidente : Marie Piganiol

Laura Chartain (EHESS, Institut Marcel Mauss et Université de São Paulo), « Un gouvernement par la nature ? Tensions et justifications plurielles autour d’une certification biologique attachée à un échange marchand qualifié d’équitable »

Alice Valiergue (Sciences Po, CSO), « Investir dans du carbone : quelles valorisations possibles pour les entreprises ? »

Scott Viallet-Thévenin (Sciences Po, CSO), « L’Etat, un « monstre froid, désargenté et sans parole » ? Représentations et catégories de dirigeants exécutifs à propos de la place de l’Etat dans l’économie »

 

Lundi 29 juin, 16h30-18h00 : Session 2 : « Finances et financiarisation »

Président : Jean Finez

Fabien Foureault (Sciences Po, CSO), « Le capitalisme français a-t-il une nature ? L’exemple du champ des fonds d’investissement »

Hadrien Coutant (Sciences Po, CSO), « De la diffusion de la valeur actionnariale. Financiarisation et découplage dans un groupe industriel français »

Jean-Marie Pillon (Centre d’études de l’emploi), « Les freins périphériques au retour à l’emploi sont-ils des obstacles au travail ? »

Virginie Blum (Université Lumière Lyon 2, Centre Max Weber), « « Rebondir d’un échec entrepreneurial » : la performance performée des entreprises en redressement judiciaire »

 

Mardi 30 juin, 9h-10h30. Session 3 : « Marchandisation de la nature (2) »

Présidente : Stéphanie Barral

Fabrice Flipo (Telecom EM, Paris 7 Diderot, LCSP) et Catherine Aubertin (IRD), « Une « marchandisation de la nature » ? »

Yann Bérard (Université des Antilles et de la Guyane, CRPLC), « Une nature qui compte ? Le Natural Capital Accounting comme technique de gouvernement »

Hélène Tordjman (Université Paris 13, CEPN), « L’appropriation d’une nature dématérialisée : le cas de la biodiversité »

Marie-France Garcia-Parpet (INRA) et Benoît Leroux (Université de Poitiers), « L’expansion du marché et les enjeux symboliques : le cas de l’agriculture biologique »

 

Mardi 30 juin, 11h00-12h30. Session 4, croisée RT11-RT12 : « Participatif/collaboratif »

Présidents : Renaud Garcia-Bardidia et Scott Viallet-Thévenin

Emile Gayoso (Université Paris-Est Marne-la-Vallée, LATTS), « La naturalisation de schèmes sociocognitifs dans les dispositifs de co-innovation »

Vinciane Zabban (Université Paris 13, Experice), « « 100 % Handpainted Merino ». Ce que peut dire le marché des matériaux sur les pratiques contemporaines de loisirs »

Guillaume Goasdoué (Paris 2 Panthéon-Assas, Carism), « La dimension économique du crowdfunding dans le champ du journalisme. L’arbre qui cache le social et le politique »

Marine Jouan (Télécom ParisTech, LTCI), « Les financeurs sur les plateformes de financement participatif : entre foule de particuliers et institutionnels »

 

Mercredi 1er juillet, 9h00-10h30. Session 5 : « (Dé)-naturalisation des catégories économiques »

Présidente : Anne Jourdain

Denis Colombi (Sciences po, CSO), « (Dé)naturaliser la mondialisation »

Aurélie Pinto (MSH Paris-Nord, Labex ICCA), « Dé-naturaliser le numérique. Le cas de la transition numérique des salles de cinéma à l’échelle internationale »

Stéphanie Barral (INRA, LISIS) et Samuel Pinaud (Université Lille 1, Clersé), « Le foncier agricole comme marchandise. Une approche sociologique de la rente foncière en zone de fermage majoritaire »

 

Jeudi 2 juillet, 9h30-10h30. Assemblée générale du RT12

 

Jeudi 2 juillet, 14h30-16h00. Session 6 : « Relations marchandes »

Présidente : Sidonie Naulin

Guillaume Favre (Université Paris-Dauphine, IRISSO) et Julien Brailly (Université Paris-Dauphine, IRISSO), « La recette du marché. Le travail d’organisation de salon de distribution de programmes de télévision en Afrique sub-saharienne »

Eliza Benites-Gambirazio (Université Paris 3, IHEAL et Université d’Arizona, IGlobes), « L’agent immobilier américain, entre « entreprenariat » et « morale ». De l’investissement de ressources socio-culturelles à l’invibilisation de la relation marchande »

Sebastian Billows (Sciences Po, CSO), « Quand le contrat devient une arme contre ses fournisseurs : le formalisme juridique et la négociation commerciale dans la grande distribution »

Samuel Pinaud (Université Lille 1, Clersé), « Les marchés agricoles internationaux : des marchés naturellement volatils ? Retour sur les conditions institutionnelles de la financiarisation des marchés agricoles. L’exemple des produits laitiers »