Journée du GERPISA – Le gouvernement européen de l’industrie automobile : politiques européennes et dynamique industrielle

logo_gedi


Journée du GERPISA n°209, Pro

Résultats de la recherche engagée dans le cadre de l’ANR GEDI (Gouvernement Européen des Industries)

 

Vendredi 7 mars 2014, 14h-17h

CCFA, salle Etoile, 2 rue de Presbourg, 75008 Paris

(métro et RER Charles de Gaulle Etoile)

 Cette journée est l’occasion de s’interroger sur les formes, le rôle et la portée de la gouvernance européenne des industries, en tirant les conclusions d’un programme de recherche (ANR GEDI) porté par des politistes et des économistes travaillant sur la gouvernance européenne de quatre industries : l’automobile, le vin, la pharmacie et l’aquaculture. Le premier et principal constat tient au fait que le gouvernement européen des activités productives demeure sous-étudié et mal cerné, ce qui conduit à conforter le mythe d’une intégration européenne « économique ». Par ailleurs, alors que les régulations à l’échelle nationale et européenne sont fréquemment présentées comme disjointes, l’examen mené des modes de gouvernance européenne met en lumière une intrication forte entre ces deux échelles. En adoptant ce point de vue, la recherche présentée ici permet d’examiner systématiquement les acteurs qui participent au gouvernement européen des industries, leurs modes d’intervention et les effets qu’elles génèrent sur les instruments de l’action publique et le comportement des firmes.

Le projet GEDI a ainsi largement permis de confirmer l’omniprésence de l’échelle européenne dans le gouvernement contemporain des industries. Loin d’être simplement une dimension « additionnelle » au gouvernement national, infranational et international, cette échelle est désormais constamment impliquée dans les huit régulations trans-industrie et par industrie étudiées. Il est plus important encore de souligner l’incomplétude du gouvernement européen des industries, ses causes et ses conséquences. Le cas de l’industrie automobile – présenté plus en détail lors de la seconde intervention – est symbolique de cette incomplétude en raison des fortes divergences des industries nationales et, par suite, de la difficulté à construire une stratégie globale européenne.

 

1 – Résultats de l’ANR Gouvernement Européen des Industries : une régulation européenne omniprésente mais incomplète

Andy SMITH (Directeur de recherche, Sciences Po Bordeaux)

2 – La régulation européenne du secteur automobile : causes et conséquences de son incomplétude

Bernard JULLIEN (Directeur GERPISA)

tommasopardi

Sociologue, chargé de recherche au CNRS à l'IDHE de Cachan

More Posts


tommasopardi

Sociologue, chargé de recherche au CNRS à l'IDHE de Cachan

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search