Soutenance de thèse – Luc Sigalo Santos – “L’administration des vocations, ou la spécialisation d’une action publique généraliste. Enquête sur le traitement du chômage artistique en France”

L’administration des vocations, ou la spécialisation d’une action publique généraliste. 

Enquête sur le traitement du chômage artistique en France

 

Le jury est composé de :

Pierre-Yves Baudot, Professeur de science politique, Université de Picardie, CURAPP (rapporteur)

Thierry Berthet, Directeur de recherche CNRS, Centre Émile Durkheim, Sciences Po Bordeaux

Anne-Cécile Douillet, Professeure de science politique, Université Lille 2, CERAPS (rapporteure)

Vincent Dubois, Professeur de science politique, Université de Strasbourg, SAGE (directeur de thèse)

Nicolas Duvoux, Professeur de sociologie, Université Paris 8, CRESPPA

Laurent Jeanpierre, Professeur de science politique, Université Paris 8, CRESPPA (directeur de thèse)

 

La soutenance débutera à 9h15 en salle de conférences (rez-de-chaussée) du site Pouchet du CNRS, situé au 59-61 rue Pouchet à Paris 17e (métro 13 Guy Môquet ou Brochant). Il faudra se munir d’une pièce d’identité pour entrer dans le bâtiment.

 

Résumé de la thèse

Cette thèse analyse le traitement public du chômage dans le secteur artistique en France. Elle prend pour objet deux dispositifs publics spécialisés, qui visent le « retour à l’emploi » d’artistes demandeurs d’emploi et/ou allocataires du RSA : l’un relève de la politique nationale de l’emploi (ANPE, puis « Pôle emploi spectacle »), l’autre de la politique sociale départementale (RMI puis « RSA artiste »). L’enquête, socio-historique et ethnographique, a été conduite à Paris et en Gironde entre 2010 et 2014. Elle a permis de récolter un matériau diversifié, composé d’archives administratives, d’entretiens et d’observations, à tous les niveaux de l’action publique – ministères et élus locaux, experts et partenaires institutionnels, cadres territoriaux, street-level bureaucrats et usagers.

La spécialisation sectorielle d’une action publique généraliste accentue les tensions relatives à l’organisation institutionnelle, à la formalisation des rôles professionnels et au traitement ordinaire des usagers. D’un côté, les agents de l’administration des vocations tentent d’adapter des usagers suspectés d’onirisme à la « réalité » du marché de l’emploi. De l’autre côté, ils s’efforcent eux-mêmes de se conformer au fonctionnement d’un domaine d’activités peu porté vers l’intermédiation publique. L’incongruité du rapprochement entre logique bureaucratique standardisée et impératif artistique de singularisation permet de renouveler l’analyse de l’individualisation d’un traitement de masse, caractéristique structurante de la régulation politique des rapports sociaux.

Mots clés : action publique ; spécialisation sectorielle ; standardisation ; chômage ; administration ; vocations artistiques ; intermédiaires de l’emploi ; marchés du travail ; ANPE/Pôle emploi ; RMI/RSA.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search