Une autre histoire des modernisations agricoles au XXe siècle – 15 et 16 septembre 2017 à Paris

Comité scientifique

Pierre Alphandery (Inra, AHPNE), Pierre Cornu (LER, Univ. Lyon 2), Laurent Coumel
(Cercec, RUCHE), Laurent Herment (CRH, Cnrs), Claire Lamine (EcoDev, Inra), Benoit
Leroux (GRESCO, Univ. Poitiers), Tiago Saraiva (Drexel University, Philadelphia), Aurélie
Trouvé (UFR Agriculture comparée et développement agricole, AgroPariTech).

Comité d’organisation :
Christophe Bonneuil (CAK, EHESS), Léna Humbert (EHESS), Henry Jaffeux (AHPNE) et
Margot Lyautey (EHESS)

Appel à propositions de communications

Depuis La fin des paysans (Mendras, 1967), l’histoire de l’agriculture française au
XXe siècle a longtemps fait l’objet d’un traitement à la fois nostalgico-critique (la fin d’une
société paysanne) et moderniste (un « retard », une modernisation « nécessaire », un passage
de l’« immobile » à l’innovation, etc.). Le cadre finalement partagé par ces deux types de
lecture a pu être questionné et dépassé à mesure que se sont renouvelées l’histoire et la
sociologie des modernisations agricoles et les études rurales, tout comme les multiples
initiatives questionnant l’ancien modèle modernisateur. Le propos de ce colloque sera alors de
donner à voir ces renouveaux, les chantiers de recherche en cours sur les transformations de
l’agriculture au XXe siècle, et de revisiter l’histoire de la modernisation agricole française des
décennies d’après-guerre.

Le dépassement du cadre de lecture de la modernisation agricole à double face de
Janus évoqué au début de cet appel, a été permis par un essor de l’histoire environnementale
ainsi que par un élargissement et une diversification des approches des études rurales. Nous
souhaitons que ce colloque contribue à offrir un cadre de dialogue, de confrontation et de
synthèse entre ces approches.

Appel détaillé ici : AAP_Histoire modernisations agricoles2017_avr

Pour soumettre une proposition de communication (proposant une étude reliée à
l’un des trois volets ci-dessus), envoyez un texte d’une à deux pages, comprenant un résumé
(une page maxi), des références bibliographiques (5 à 15) et une présentation de l’auteur
(quelques lignes) avant le 30 avril 2016 (à lena.c.humbert@live.fr et
christophe.bonneuil@cnrs.fr). Le comité scientifique donnera son retour avant fin mai. Les
jeunes chercheurs sont particulièrement bienvenu.e.s.
Les financements dont nous disposons ne nous permettent malheureusement pas, sauf
exception, de prendre en charge les frais de transport et de séjour des participants.
Il sera demandé aux intervenant.e.s retenu.e.s par le comité scientifique
d’envoyer un texte complet avant le 2 septembre (entre 25 et 50.000 signes), pour
circulation aux autres intervenants de même session, et en vue de possibles publications à
suivre rapidement.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search