Parution: Les guérisseurs de l’économie, d’Odile Henry

Les guérisseurs de l’économie
Socio-genèse du métier de consultant (1900-1944)
Odile HENRY

CNRS Editions

Le livre
Véritables « médecins des affaires », les ingénieurs-conseils évaluent l’état de santé d’entreprises privées comme d’institutions publiques, et proposent des « thérapies » visant à corriger les dysfonctionne-ments constatés. Mais derrière leur prétention scientifique à l’objec-tivité, ces diagnostics et remèdes sont autant d’affirmations norma-tives sur le monde économique. Mis en oeuvre par les dirigeants, ils deviennent même constitutifs des réalités sociales.
À travers une histoire structurale de la profession de consultant et une analyse de l’émergence du management, Odile Henry nous em-mène donc au coeur de l’incessant processus de production symbo-lique et idéologique de l’ordre social.
Placée, dès le début du xxe siècle, au centre de rivalités entre État et domaine civil, imprégnée de saint-simonisme, nourrie des apports conflictuels du taylorisme et de la doctrine administrative, la profes-sion est l’objet d’âpres luttes d’influence. Elle trouve ensuite, dans le régime de Vichy et son nouvel ordre juridique, un « nouvel espace des possibles », éclairant le rôle décisif de l’État dans la constitution de son autorité.
Un grand ouvrage de sociologie historique.

L’auteur
Odile Henry est professeur de sociologie à l’Université Paris 8 (département de science politique), membre du LABTOP (Théories du politique, pouvoir et relations sociales) et membre associé du CESSP (Centre européen de sociologie et de science politique).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search