Journée d’étude “Les structures politiques de l’accumulation: espaces et supports”

Dans le cadre du groupe de projet de l’Association française de science politique “Structures politiques du capitalisme” (SPoC”) se tiendra une journée d’étude intitulée “Les structures politiques de l’accumulation: espaces et supports” à l’Institut d’études politiques de Toulouse, le jeudi 20 décembre. Le programme figure ci-dessous. Vous êtes toutes et tous chaleureusement convié-e-s!

Vous trouverez ici (https://spoc.hypotheses.org) quelques informations sur les activités passées du groupe de projet “SPoC”.

Journée d’étude du groupe de projet ” Structures politiques du capitalisme”(Association française de science politique)

« Les structures politiques de l’accumulation : espaces et supports »

Institut d’études politiques de Toulouse (Salle du conseil)

20 décembre 2018

14h-14h45 : Mohammed HACHEMAOUI (Sciences-po/ PSIA), « Si l’argent parle, que dit-il? Pouvoir et capital dans lecrony capitalism »

14h45-15h30 : Benjamin GOURISSE, « L’accumulation économique dans la Turquie du parti unique (1923-1946) à la croisée des capitaux identitaires et sociaux »

15h45-16h30 : Simon BITTMANN (Sciences-po/CSO),  « Le marché comme modalité d’intervention politique, un phénomène récent ? De la lutte contre les usuriers à la segmentation du crédit aux États-Unis, 1903-1941 »

16h30-17h15 : Fabien FOURÉAULT (Sciences-po/CSO), « Un nouveau champ d’accumulation du capital : le champ des fonds d’investissement en France, 1984-2007 »

17h15-18h : Valérie LARROSA (LaSSP-Sciences-po Toulouse), « Usages capitalistiques du droit: le cas de LVMH »

Discutants :

Matthieu ANSALONI (LaSSP-Sciences-po Toulouse, INRA-Agir)

Benjamin GOURISSE (LaSSP-Sciences-po Toulouse)

Antoine ROGER (CED-Université de Bordeaux)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.