AAC – 4ème Colloque Interdisciplinaire sur la Défaillance d’Entreprise (CIDE 2019)

4ème Colloque Interdisciplinaire sur la Défaillance d’Entreprise (CIDE 2019) – Université de Lille – 29 novembre 2019

Appel à communications  

Loin d’être un événement rare qui n’arrive qu’aux autres, l’échec et sa forme la plus aboutie, la faillite, font désormais partie du paysage permanent des entreprises et des organisations tant en France que dans le reste du monde. La faillite affecte non seulement la condition de vie des salariés mais aussi les économies de villes et de régions entières. De façon globale, la littérature anglo-saxonne parle de business failure.

Il n’y a pas, à proprement parler, de « théorie de la faillite » mais des éclairages différents au travers de plusieurs disciplines : droit, finance, sociologie, histoire, management, stratégie ou encore, sans être exhaustif, entrepreneuriat. Tous les travaux en lien avec l’échec et la défaillance cherchent à mettre en évidence les déterminants à l’origine de l’échec, les mesures -qualifiées de restructuration- permettant de surmonter les difficultés et les outils destinés à la prévenir le plus en amont possible.

Quelle que soit l’approche théorique (déterministe versus volontariste) ou méthodologique (qualitative versus quantitative) mobilisée ou, encore, le niveau disciplinaire ou d’analyse étudié (entrepreneur, entreprise, organisation -publique ou non-, environnement), les chercheurs sont toujours confrontés à la réalité complexe et protéiforme de l’échec.

Bien que les approches traditionnelles de la défaillance d’entreprise adoptant le plus souvent une perspective unidimensionnelle, linéaire et binaire dominent à ce jour, il existe une tendance de plus en plus marquée pour les approches intégratives. Selon ces approches, l’échec est vu comme un phénomène multi dimensionnel et complexe.

C’est dans ce cadre que s’inscrit le 4ème Colloque Interdisciplinaire sur la Défaillance d’Entreprise (https://cide2019.univ-lille.fr/). Dans le cadre de ce colloque, la Revue des Sciences de Gestion fait un appel à contribution sur le thème de l’échec et de la défaillance. Il s’agit de croiser les approches pour montrer la diversité des points de vue sur l’échec.

 Au-delà des causes (pour quelles raisons certaines entreprises échouent-elles et d’autres non ?) ou encore des conséquences (quelles sont les conséquences que peut avoir l’échec sur les acteurs ?), toutes les contributions à dimension empirique ou théorique, quantitatives ou qualitatives, sur le thème de la défaillance des entreprises (petites, moyennes ou grandes) et des acteurs ayant connu l’échec, sont les bienvenues.

Il sera apprécié les communications portant plus particulièrement sur les outils d’aide (au sens large) à la détection ainsi que celles prenant en compte des éléments spécifiques aux organisations et aux acteurs.

On peut citer les thèmes suivants (liste non exhaustive) :

•    Identification des déterminants de la faillite/des difficultés des entreprises,

•    Défaillance, performance et structure financière,

•    Relation entre gestion (gouvernance, gestion des ressources humaines,…) et défaillance,

•    Comptabilité et échec,

•    Entrepreneuriat, échec et défaillance,

•    Spécificité des entreprises et échec,

•    Survie et accompagnement,

•    Mécanismes et instruments (outils) de prévention des difficultés des entreprises,

•    Transmission d’entreprise et défaillance,

•    Coûts et conséquences de la défaillance,

•    Consommation, marketing et échec,

•    Politiques de ressources humaines, risque d’entreprise et destruction de valeur,

•    Relation entre les caractéristiques du dirigeant et la défaillance des PME,

•    Nouveaux modes de gestion et survie des entreprises,

•    Études de cas de faillite (points de vue économique, managérial et/ou juridique),

•    Sous-traitance du dirigeant dans un contexte de difficulté.

Calendrier

  • 01 octobre 2019 :

Envoi des propositions de communication sous la forme d’un résumé (rédigé en français ou en anglais) d’environ 500 mots accompagné de trois à cinq mots clés et de(s) code(s) JEL

aux adresses électroniques suivantes : eric.severin@univ-lille.fr & xavier.bredart@umons.ac.be

  • 05 novembre 2019 :

Décision d’acceptation ou de refus.

  • 15 novembre 2019 :

Date limite des inscriptions.

  • 15 février 2020 :

Date limite des soumissions pour la Revue des Sciences de Gestion.

Inscription

Les Inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 novembre 2019.

Les frais d’inscription à ce colloque s’élèvent à 80 euros et comprennent les pauses-café ainsi que le déjeuner. Ces frais s’appliquent à l’ensemble des participants qu’ils présentent ou non un papier.

L’inscription en ligne (paiement en ligne, bon de commande) sera accessible prochainement sur le site du colloque : https://cide2019.univ-lille.fr/

Comité d’organisation et de coordination

Présidente de la manifestation : Oliviane Brodin (Directrice du laboratoire Rime Lab)

Céline Barredy

Eric Séverin

Marjorie Eeckhoudt

Nabil Khelil

Nadine Levratto

Xavier Brédart

Quentin Mennessier

Hurssel Ossiba

Najiba Ramdani

Sébastien Schepens

David Veganzones

Comité scientifique/relecteurs

Boualem Aliouat (Université de Nice Sophia Antipolis)

Pascal Aurégan (Université de Caen Normandie)

Virginie Blum (Université Lyon 2)

Jean Bonnet (Université de Caen Normandie)

Sonia Boussaguet (NEOMA Business School, Rouen)

Karin Comblé (Université de Mons)

Roland Condor (EM Normandie)

Julien Cusin (Université de Bordeaux)

Marcus Dejardin (Université de Namur)

Jérôme Dupuis (Université de Lille)

Nazik Fadil (EM Normandie)

Alain Fayolle (EM Lyon Business School)

Alain Finet (Université de Mons)

Didier Folus (Université de Nanterre)

Julien de Freyman (ESC Troyes)

Olivier Germain (ESG UQÀM)

Alina Gomez Mejia (Pontificia Universidad Javeriana, Cali)

Jean-Pascal Guironnet (Université de Caen Normandie)

Matt hijs Hammer (Saxion University)

Frank Janssen (Université catholique de Louvain)

Rachida Justo (IE Business School Madrid)

Gerhard Krauss (Université de Rennes 2)

Anne-Laure Le Nadant (Université de Rennes 2)

Nicolas Le Pape (Université de Caen Normandie)

Thomas Loilier (Université de Caen Normandie)

Jérôme Maati (Université de Lille)

Franck Moraux (Université de Rennes 1)

Giuseppe Pagano (Université de Mons)

Jean-Sébastien Pentecôte (Université de Caen Normandie)

Fréderic Perdreau (université Jean Monnet – Saint Eti enne)

Pascal Philippart (Université de Lille)

Patricia Renou Maissant (Université de Caen Normandie)

Katia Richomme-Huet (Kedge)

Alain Rivet (Université de Limoges)

Ruth Esperanza Román Casti l lo (Universidad de Bogotá)

Juan Javier Saavedra (Universidad del Rosario)

Mauricio Sanabria (Universidad del Rosario)

Fanny Simon-Lee (Université de Rouen)

Albéric Tellier (Université de Caen Normandie)

Benjamin Williams (Université d’Auvergne)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search