Postdoctorat – Projet CaNoE (Pacte, Sciences Po Grenoble)

Offre de contrat postdoctoral

ANR Carrière et notoriété : le rôle de l’événementiel (CaNoE)

Dans le cadre du projet ANR Carrière et notoriété : le rôle de l’événementiel (CaNoE), le laboratoire Pacte (Grenoble) recrute un·e postdoctorant·e pour un contrat à durée déterminée de 12 mois, à pourvoir à partir de septembre 2019.

Projet

Le projet ANR CaNoE (Carrière et notoriété : le rôle de l’événementiel) réunit douze chercheurs et chercheuses en sociologie, sciences de gestion et science politique. Il ambitionne de comprendre le rôle joué par l’événementiel professionnel (festivals, salons, etc.) dans les évolutions contemporaines des carrières, des professions et de la notoriété professionnelle. Le projet s’articule autour de trois axes de recherche : carrière et notoriété des individus, carrière et notoriété des groupes professionnels et carrière et notoriété des événements. L’enquête empirique se déploie dans trois types de secteurs où l’événementiel est susceptible d’avoir un rôle structurant : les secteurs qui s’internationalisent, ceux où la concurrence s’intensifie et les secteurs d’activité émergents. Elle mobilise des méthodes mixtes : qualitatives, quantitatives et documentaires (archives et corpus médiatiques et numériques).

Missions

Il est attendu de la personne recrutée une participation aux travaux du programme ANR pour réaliser les missions suivantes :

  • Contribution à l’enquête de terrain sur le volet « carrière et notoriété des événements ». Il s’agit de saisir l’organisation du champ de l’événementiel, notamment en lien avec les champs politiques (acteurs politiques locaux, régionaux et nationaux mettant en place des dispositifs pour renforcer l’attractivité de leur territoire) et économiques (sponsors, agences d’événementiel, etc.). Dans cette perspective, une revue de littérature sur le sujet sera constituée et des entretiens seront menés avec les organisateurs et organisatrices d’événements et leurs interlocuteurs et interlocutrices
  • Gestion (avec les coordinatrices principales du projet) des travaux de l’ensemble de l’équipe et participation aux activités scientifiques collectives de celle-ci : réunions, séminaires, colloques
  • Participation à l’organisation d’une journée d’étude et d’un colloque sur le rôle de l’événementiel dans les carrières et la notoriété professionnelle
  • Création et animation de la page web du projet
  • Communication et valorisation des résultats de recherche auprès de la communauté scientifique (communications, publications dans des revues à comité de lecture) et auprès des acteurs économiques et politiques

Profil et compétences

  • Doctorat en sciences sociales (sociologie ou science politique prioritairement)
  • Spécialisation souhaitée en sociologie économique (carrières, organisations, professions) et/ou sociologie de l’action publique
  • Compétences dans la réalisation d’enquêtes qualitatives (entretiens, observations, archives). Une capacité à recueillir et traiter des données quantitatives (analyse de carrières, web scraping) serait un plus
  • Capacité à valoriser des résultats des projets et travaux de recherche auprès de différents publics et à publier dans des revues à comité de lecture
  • Expérience dans l’organisation de séminaires et journées d’études
  • Pratique courante du français et de l’anglais

Environnement scientifique et conditions de travail

Le laboratoire Pacte est une unité mixte de recherche en sciences humaines et sociales (UMR 5194) du CNRS, de l’Université Grenoble-Alpes et de l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble. Il se structure essentiellement autour de 5 disciplines : sociologie, sciences politiques, géographie, urbanisme et économie.

La personne recrutée travaillera à temps plein, pour une durée de 12 mois, au laboratoire Pacte (Sciences Po Grenoble) qui héberge la plupart des membres du projet. Elle y disposera d’un bureau et d’un poste de travail informatique.

Des déplacements en France (notamment à Paris et éventuellement dans d’autres villes françaises) ou à l’étranger sont à prévoir pour la réalisation de l’enquête de terrain et les missions de valorisation.

Rémunération (indicative) : 2617,05 € bruts mensuels

Modalités de candidature

Les candidatures doivent être déposée sur le portail emploi du CNRS à l’adresse suivante : http://bit.ly/2JH0fP4

Le dossier comprend :

  • Un curriculum vitae comprenant le parcours, la liste des publications, les activités scientifiques et les activités d’enseignement
  • Le rapport de soutenance de thèse (si la thèse a été soutenue en France et s’il est disponible au moment de la candidature)
  • Une publication significative (article dans une revue à comité de lecture ou chapitre d’ouvrage)
  • Une lettre de motivation exposant l’adéquation de son profil aux missions proposées (2 pages maximum)

Calendrier

Date limite de réception des candidatures : 10 juin 2019 (minuit)

Entretiens de recrutement (en présentiel ou à distance) : 21 juin 2019

Contacts pour informations : sidonie.naulin@iepg.fr et anne-sophie.beliard@univ-grenoble-alpes.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search