Parution : Le travail mondialisé au Maghreb. Approches interdisciplinaires, Yolande Benarrosh (dir.)

Sous la direction de Yolande Benarrosh

Le travail mondialisé au Maghreb

Approches interdisciplinaires

Hommage à Mohamed Madoui

 

À quelles transformations du travail assiste-t-on dans les pays du Maghreb central d’aujourd’hui, exposé aux tensions générées par le processus contemporain de la mondialisation ? L’insertion accélérée de la région dans l’économie mondiale, qui reste inachevée et fait débat, transforme d’ores et déjà les modèles productifs qui organisent le travail de même que les systèmes sociaux dans lesquels il s’inscrit. Modes de travail et modes de vie s’interpénètrent et entrent en tension dans le changement, mais sans déboucher sur un modèle uniforme. En s’appuyant sur un regard pluridisciplinaire (sociologie, anthropologie, économie-gestion et sciences politiques) et suivant différentes échelles d’observation, l’ouvrage révèle et décrypte une diversité de logiques adaptatives, sur fond d’impréparation institutionnelle.
Différentes configurations mondialisées de travail sont étudiées : la mobilité qui modifie le rapport aux lieux et à la territorialité, les implantations d’entreprises industrielles multinationales, le transfert de normes de travail ; sont également analysés le partenariat entre entreprises du Nord et du Sud, la création de « filières clés en main », les programmes de rationalisation économique d’un secteur d’activité initialement artisanal, local et ancré dans un système social tribal.

De riches matériaux empiriques permettent de descendre aux niveaux les plus sensibles de la vie de femmes et d’hommes dont la situation de travail et les aspirations changent continuellement.

 

Yolande Benarrosh mène des recherches à Tanger depuis une quinzaine d’années ; celles-ci portent, parallèlement, sur la « mondialisation de la ville » à travers les implantations des multinationales et l’extension du salariat, sur les migrations et les mutations urbaines.

Le collectif réuni autour de cet ouvrage s’est construit au fil de plusieurs années d’échanges et de collaborations dans le cadre de différents programmes de recherche sur la thématique du travail dans le Maghreb contemporain.

 

 

Ont contribué à cet ouvrage : Francisco Barros Rodríguez, Omar Belkheiri, Nadia BenabdeljlilRidha Ben Amor, Yolande BenarroshSalima Benmoussa, Saïd Bisbis, Sophia Bouferrou, Moussa Boukrif, Louis Cailleau, Kamel Chachoua, Azzedine Kinzi, Brahim LabariYannick Lung, Mohamed Madoui, Elena Mejias, Imed Melliti, Jean-Baptiste Meyer, El Mouhoub Mouhoud, Hayet Moussa, Aziz Nafa, Mohamed Oubenal, Jacques Ould Aoudia, Chloé PellegriniAlain Piveteau, Nina Sahraoui, Hachemi Si Tayeb, Rosa M. Soriano Miras, Anaëlle SuberbieMohamed Tozy, Antonio Trinidad Requena


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search