Parution de l’ouvrage: Gouverner par l’emploi de Camille Dupuy et François Sarfati 

Résumé de l’éditeur

La formation doit-elle être mise au service de l’emploi ? L’accès à l’emploi doit-il être le grand organisateur de notre vie sociale ? C’est à ces questions que répond cette enquête, menée en immersion dans une école qui se présente volontiers comme révolutionnaire, l’école 42. Chemin faisant, on comprend que cette création modèle est moins l’innovation pédagogique qu’elle prétend incarner, qu’une institution à la frontière entre formation et emploi, qui concentre les tendances à l’œuvre dans ces deux champs. S’engager corps et âme dans sa formation, subordonner les savoirs et les savoir-faire aux nécessités du marché, accepter de travailler gratuitement dans l’espoir d’améliorer son cv, apprendre à obéir et à travailler sans compter forment les différentes dimensions d’un unique objectif : se conformer à un gouvernement par l’emploi.

Gouverner par l’emploi, c’est considérer que l’emploi est un totem, que c’est l’objet autour duquel et pour lequel la société doit s’organiser. Gouvernants et gouvernés s’inscrivent alors dans une conception néolibérale du monde où l’État se met au servie du marché, où les individus consentent à revenir sur leurs droits dans l’espoir d’obtenir un emploi et avec lui, une place dans la société.

 Il est disponible ici : https://www.puf.com/content/Gouverner_par_lemploi


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search